Alors que le marché du livre numérique décolle, le groupe Bayard, acteur français présent dans l’édition, la presse et le numérique sur tous les continents, choisit la solution TEA pour proposer à ses lecteurs de presse et à ses clients d’édition une offre élargie de livres numériques.
En un an, TEA, The Ebook Alternative, est devenue la première plateforme open source de distribution de livres numériques dédiée à l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre : libraires, distributeurs, sites internet, éditeurs et lecteurs.
Avec un catalogue de plus de 100 000 titres, TEA travaille avec tous les éditeurs français impliqués dans le numérique.
Au-delà de l’accès au catalogue numérique de Bayard, le partenariat entre Bayard et TEA va permettre la mise en place de plusieurs projets innovants :
–        La vente de livres numériques pour les sites internet du groupe Bayard dont le journal La Croix qui compte 4 millions de visiteurs par mois ;
–        Des actions commerciales en partenariat avec les libraires pour vendre des offres couplées livres numériques/livres papier ;
–        des applications de lecture à destination de la jeunesse sur plusieurs types de support mobile.
Après une étude exhaustive des différentes solutions du marché, Bayard a choisi TEA pour la qualité de sa solution, son ouverture et sa stratégie Open source, ainsi que pour sa volonté de travailler au service de tous les acteurs de la chaîne, à commencer par les libraires.
TEA est déjà présent dans 65 points de vente à l’échelle nationale et sur 7 sites internet.
« Avec TEA, nous voulons accroître nos ventes de livre numérique, aussi bien dans nos partenariats avec les libraires, que par le biais de nos activités d’abonnement », affirme Alain Augé, Directeur général du Groupe Bayard.
« Ce partenariat avec une grande maison d’édition comme Bayard est une étape majeure dans le développement de TEA. Cela va nous permettre de continuer à déployer très largement la solution TEA en France comme à l’étranger et à développer le marché du livre numérique dans un modèle ouvert », se réjouit Guillaume Decitre, Président et fondateur de TEA.