Le Product Owner est le Responsable du produit. Il est la clé de voûte entre les développements informatiques et les demandes des clients sur les créations ou mises à jour de nos produits. Quant un client de Vivlio lui fait part d’un besoin, il le traduit et si besoin le « découpe » pour qu’ils soit facilement pris en charge par l’équipe technique. Cela peut être par exemple le développement d’une nouvelle fonctionnalité sur le lecteur pour ordinateur Vivlio, ou la mise à jour des logiciels des liseuses Vivlio.

Quel est ton rôle, concrètement, chez Vivlio ?

Je suis Product Owner, mon rôle est d’assurer la coordination entre les équipes techniques, nos équipes fonctionnelles et nos clients, notamment de m’assurer que les développements soient bien priorisés dans le bon ordre, bien clarifiés en amont, efficaces, et qu’ils créent de la valeur. En parallèle, tout au long des projets, je m’assure auprès des clients que les développements correspondent bien toujours à leurs besoins et qu’on est en phase au jour le jour entre leurs besoins et ce qu’on réalise.

Qu’est-ce que le confinement a changé à ta manière de travailler et à ton travail ?

Vu que je suis confiné en compagnie de ma fille qui est encore trop petite pour s’occuper toute seule, ma conjointe et moi avons mis en place des tours de garde. Après une semaine pour prendre le rythme, maintenant cela se passe très bien. La principale différence c’est que j’ai des horaires de travail moins fixes qu’auparavant, en asynchrone tôt le matin ou tard le soir.

En ce qui concerne ma manière de travailler, j’ai dû accepter de lâcher prise sur le fait de ne pas pouvoir, comme “avant”, apporter une réponse immédiate à mes collègues. J’accepte aussi de déléguer davantage, notamment à Patrick qui a rejoint l’équipe récemment. 

J’ai l’habitude d’être souvent sollicité car je synchronise des projets avec pas mal d’intervenants. On a donc généralisé les systèmes de rendez-vous en visio et je mets à jour mon statut sur le chat interne pour signaler quand je ne suis pas disponible. Tout cela me permet de rester joignable sans que les outils techniques soient un blocage.

Qu’est-ce qui te rend fier de travailler pour Vivlio ?

Cela fait plus de 5 ans que je suis dans l’entreprise et ce qui me rend fier, c’est définitivement les gens qui sont derrière Vivlio. Je trouve qu’on est une très bonne équipe avec qui j’aime travailler. Je suis aussi très fier de ce qu’on a réalisé : quand je suis arrivé en 2014 (chez TEA, à l’époque), l’avenir était encore incertain, aujourd’hui nous sommes un acteur reconnu du marché et on échange avec des ténors européens. Je suis fier du chemin parcouru et d’avoir aidé à ce que Vivlio soit une entreprise qui tourne et qui porte des ambitions européennes !

Pour quelle(s) raison(s) tu conseillerais de passer à la lecture numérique avec Vivlio ?

Contrairement à nos concurrents les plus célèbres, nous travaillons main dans la main avec les libraires et les éditeurs, sans chercher à les absorber ou profiter d’eux. Ce sont de véritables partenariats que nous menons avec eux, pour leur offrir nos outils technologiques au service de leurs besoins.

Questions bonus, aurais-tu une astuce de lecteur numérique à confier ?

Je dois avouer que je lis beaucoup moins depuis la naissance de ma fille. Je sais que je serai content de retrouver les livres que j’ai mis en favoris dans ma liseuse pour les retrouver facilement quand j’aurai le temps de m’y remettre (et pourquoi pas pour les racheter en version papier pour enrichir ma bibliothèque !).