Pour lire comme un vorace

En 2019 TEA, The Ebook Alternative est devenue Vivlio. Ce changement de nom est symbolique de l’arrivée à maturité d’une société devenue en 8 ans le leader français du livre numérique et qui se projette aujourd’hui vers une ambition toujours plus grande.

Pour lire comme un vorace

En 2011, quand Guillaume Decitre a créé TEA, l’objectif était d’apporter une solution pour les enseignes qui voulaient prendre part au (et prendre leur part du) marché du livre numérique. Dans ce contexte, le nom de la société « The Ebook Alternative » invitait les acteurs de la chaîne du livre à constituer ensemble une alternative aux GAFA. Au cours des premières années la société était avant tout technologique car nous devions relever le challenge de construire, de zéro, une plateforme technique capable d’héberger, de distribuer, de vendre et de lire un catalogue complet de livres numériques.

Grâce à des investissements importants de nos actionnaires, à la constitution d’une équipe de grande qualité et à des partenariats technologiques clés, nous avons relevé le challenge technique. Et en 2015, le lancement de la DRM CARE, premier déploiement industriel au monde d’une DRM sur la base de la spécification open source Readium LCP était le point d’orgue de cette réussite technique. Dans la foulée de ces succès de nombreuses enseignes, de nombreux éditeurs ont rejoint TEA et fait grossir notre part de marché en France, année après année. En 2019 nous avons passé les 5M€ de ventes de livres numériques aux consommateurs et sommes ainsi devenue la première plateforme « libraire » française du secteur.

Durant ces 8 ans, nous avons toujours pensé qu’on ne pouvait réellement rivaliser avec les leaders du marché qu’en s’intéressant de près aux lecteurs, à leurs goûts, à leurs attentes et à leur expérience avec nos produits. Car si les livres que nous vendons sont dématérialisés, ils faut bien qu’ils se « re-matérialisent » dans les mains du lecteur, dans une liseuse ou une application de lecture. Donc si l’aventure TEA passait nécessairement par les cases technologie et partenariat B2B, la finalité a toujours été d’amener notre alternative entre les mains des lecteurs. Maintenant que la qualité de notre solution technique et éditoriale n’est plus à démontrer, il est temps de faire entendre notre voix, auprès des lecteurs que nous servons et que nous désirons servir.

Pour rester dans les petits papiers de son libraire

Vivlio est la marque qui porte notre promesse vers ces lecteurs. Une marque qui promet de trouver la meilleure expérience de lecture numérique tout en restant fidèle à des acteurs locaux. Une marque qui récuse cette idée que le digital serait l’ennemi du livre papier. Si nous aimons la lecture, nous aimons l’odeur du papier et le bruit les pages qui crissent entre nos doigts. Si nous aimons la lecture, nous aimons la simplicité de voyager avec notre bibliothèque en poche dans les quelques 200 grammes que pèse une liseuse. Si nous aimons la lecture, nous aimons nos libraires et continuons d’acheter nos livres chez eux, quel qu’en soit le format. Si nous aimons la lecture, nous n’opposons pas le papier et le numérique mais passons d’un format à l’autre selon nos besoins, nos envies ou nos humeurs.

TEA est devenue Vivlio pour faire corps avec cette promesse. Notre société, notre équipe, nos actionnaires et nos partenaires, nous sommes tous engagés dans une nouvelle phase de développement au cours de laquelle Vivlio doit devenir une solution de lecture grand public, connue et reconnue de tous pour sa qualité et ses valeurs.

David Dupré, Directeur Général de Vivlio