20.08.2022

Interview de Noémie Adenis, l’autrice du Loup des Ardents

Après avoir rencontré Noémie Adenis lors du festival lyonnais Quais du Polar 2022, l'équipe de Vivlio a proposé à l'autrice de répondre à quelques questions sur son premier roman : Le Loup des Ardents...

Ebook Le Loup des Ardents Bonjour Noémie, pouvez-vous nous pitcher Le Loup des Ardents en quelques lignes ?

Avec Le Loup des Ardents, on plonge dans un petit village de Sologne au XVIe siècle qui se retrouve peu à peu coupé du monde après d’importantes chutes de neige, au moment où une mystérieuse maladie commence à se répandre parmi la population. Très vite, on s’aperçoit qu’elle n’est pas très naturelle cette maladie. Pour expliquer le phénomène et tenter de survivre, les habitants ont va faire appel à leurs croyances, au surnaturel notamment. Reste à savoir si ça leur permettra d’identifier le bon coupable !

Où avez-vous puisé votre inspiration pour l’écriture de ce premier roman ?

L’idée m’est venue en lisant des articles qui parlaient des épidémies en Sologne sous l’Ancien Régime. Sinon, je puise mon inspiration dans les lectures qui m’ont marquée, comme Le Nom de la rose, dans des rencontres ou des anecdotes, dans mon cursus initial en histoire de l’art… J’aime aussi observer les gens (plus ou moins discrètement !), ça me donne toujours plein d’idées.

Comment êtes-vous parvenue à mêler suspense et faits historiques ?

Même si la maladie existe bien, et même si elle a fait des ravages en Sologne jusqu’au XVIIIè siècle, les faits décrits dans le roman sont fictifs. Avec cette histoire, je me suis laissé un bel espace de liberté, en recréant tout un village par exemple, pour pouvoir instaurer l’ambiance et le suspense nécessaire à l’intrigue. Ensuite, pour restituer un cadre historique crédible, j’ai effectué des recherches documentaires avant de me lancer dans l’écriture, en particulier sur le paysage et sur l’habitat.

Autrice du Loup des Ardents Qu’est-ce qui a changé dans votre vie d’auteure depuis l’obtention du Grand Prix des Enquêteurs 2021 et du Prix Polar en séries 2022 ?

Beaucoup de choses ont changé depuis ! J’ai pris confiance, j’ose dire que je suis auteure, ce qui n’était absolument pas le cas avant. J’écrivais depuis longtemps, mais c’était une activité solitaire sur laquelle je ne communiquais pas, hormis auprès de personnes très proches. Aujourd’hui, j’ai l’occasion d’en parler, de rencontrer et d’échanger avec des lecteurs ou d’autres auteurs sur des salons. Mon quotidien ne se limite plus à l’écriture en tant que telle, il est davantage tourné vers les autres.

Prévoyez-vous une suite pour ce roman ? Ou un deuxième polar historique ?

Pas une suite à proprement parler, mais un deuxième polar historique, oui ! Il y aura un lien avec Le loup des Ardents, mais il s’agira d’un roman qui pourra se lire indépendamment. Le contexte sera d’ailleurs très différent, car, cette fois, j’avais envie de me plonger dans le Paris du XVIIe siècle.

Est-ce que vous lisez en numérique ? Sur une liseuse ?

Ça m’arrive ! J’aime collectionner les livres, donc j’en achète encore beaucoup au format papier, mais je lis aussi sur une liseuse à l’occasion. Ma bibliothèque étant pleine à craquer et la maison non extensible, c’est très pratique ! Généralement, j’emporte aussi quelques livres en version numérique en voyage pour me sentir plus légère pendant le trajet !

Si ce roman vous a convaincu, rendez-vous sur la librairie Vivlio pour vous procurer l’ebook en promotion jusqu’au 31/07/2022 !

J’en profite !

 

Notre site web a détecté que vous utilisez un navigateur obsolète, cela peut vous empêcher d'accéder à toutes les informations ce site. Nous vous conseillons d'utiliser un navigateur récent tel que :
Ne plus afficher
Fermer